Manifeste

Les Pigeons sont inquiets…

Les Pigeons sont toujours inquiets direz-vous ?

Vous vous souvenez naturellement leur mobilisation contre l’impôt sur les plus-values de cession de valeurs mobilières: c’était une cause fiscale mais aussi l’acte de naissance d’une forte mobilisation  pour un nouveau modèle d’entreprise et, d’une certaine façon, d’un nouveau projet de société. Pourtant, aujourd’hui les Pigeons sont à nouveau inquiets non pas pour eux-mêmes mais parce que le monde dans lequel nous évoluons a beaucoup changé depuis 5 ans en termes d’usage numérique, de consommation, de vie citoyenne, de travail… Les institutions et les politiques ne suivent pas ce rythme… et comme nombre de citoyens français, les sondages actuels inquiètent, révélant une lecture frileuse du monde, un manque de confiance, la montée des extrêmes, des débats qui négligent totalement le fonds et la nécessaire transformation de la société. Un pays, dans lequel 1 jeune sur 4 est au chômage alors que les entreprises de croissance connaissent un « chômage négatif » et une croissance forte de leurs effectifs, est un pays qui a du talent et des ressources. Nous avons de nombreux atouts, arrêtons de nous lamenter et agissons…

Le contexte mondial est à prendre en compte…

Un monde plus rapide et plus global. Une économie qui détruit des emplois pour en créer de nouveaux. Dans ce contexte, la plus facile, la plus clientéliste des voies consiste à attiser les peurs, à caricaturer les risques, à présenter le verre en train de se vider…
En parlant Burkini et en agitant le spectre du terrorisme, on simplifie la question sous-jacente qui est avant tout économique donc technique et sociétale. À promouvoir le repli sur soi faussement rassurant car irréaliste, on ignore la réalité d’un monde qui demande à la France de prendre des risques et d’accélérer ses mutations. Ce type de peurs a dominé le referendum sur le Brexit ainsi que l’élection présidentielle Américaine.